8-Être aligné avec son âme

Je tenais à parler de ce dernier point pour les mises à jour du moment. Il me semble important d’en parler au même titre que toutes les autres choses que nous traversons. Nous vivons tout un tas d’épreuves qui servent à transmuter tout ce qui nous entrave. Nous devons nous trouver « nous », entièrement et retrouver notre unicité intérieure. Tout ce parcours nous mène à ça, la réalisation de notre « vrai » nous, nettoyé de tous les faux selfs, de tous les masques, de toutes les douleurs et blessures pour ne garder que l’essence pure de nous-même.

Ce qui m’amène à vous parler de notre, votre, mon : alignement d’âme. Cet état qui sera à l’usage quelque chose de permanent ou quasi.

Quand j’en parle, je décris une sensation très forte qui monte à l’intérieur, qui vous parcours en entier, et dont vous avez la sensation, vous savez que oui, c’est la bonne chose à faire, la bonne attitude à avoir ou autre chose suivant la situation.  ll n’y a pas d’autres chemins, c’est le chemin. Que cette sensation est agréable, on se sent léger, libre, dans le bon endroit au bon moment, on se sent relié à un tout, à nous même, et on se sent debout et fort, plein d’énergie et lumineux ! Quelle sensation géniale ! On aimerait que cet état soit permanent…
Si vous regardez bien derrière vous, cela a déjà dû vous arriver et probablement à plusieurs reprises.

Je ne détaillerai pas toutes les fois où cela m’est arrivé, cela m’est arrivé surtout dans les moments clés, pour les grosses décisions, celles pour lesquelles j’ai lutté avant d’y voir clair. Je vous parlerai de la plus flagrante pour moi dans mon chemin de FJ. Cela faisait plusieurs mois que je n’étais pas bien, car je ne savais pas quoi faire de mon couple actuel, je ne pensais pas à ma FJ non, mais à moi.  Je remettais en question les fondations entières de ma vie actuelle et de tout ce que j’avais durement construit jusque là pour un peu de bonheur et de stabilité. Ça n’est pas n’importe quelle décision, il faut être sûr de son choix car on sait que le chemin « arrière » ne peut être fait ensuite…

Après plusieurs mois de doutes, de peurs, de lutte, j’étais de plus en plus mal, je m’enfonçais de plus en plus profond, je ne trouvais plus la porte, je ne savais même plus ce que je voulais ni ce qui pouvait m’aller. La personne qui me suivait m’a dit, attention, si vous continuez comme ça, vous finirez à l’HP vous reposer, vous risquez la dépression et en avez des symptômes…. Vous voyez à quel point j’étais mal, je ne sentais pas la réponse arriver, la certitude que j’attendais au plus profond de moi. J’étais juste brumeuse et perdue depuis longtemps déjà. Je ne prenais pas de décision ne sachant quoi faire ou vouloir, ça me mangeait de l’intérieur.

Puis un jour je suis partie pour quelques jours et j’avais plusieurs heures de voiture à faire, seule pour me rendre là où j’allais. Et j’ai commencé à trier de nouveau toutes les informations, ma vie, moi, mon couple, ma FJ, que je ne l’attendais pas mais que je savais qu’elle existait, que je devais moi aussi avancer sans lui dans la 3D quoi qu’il arrive, que je ne pouvais pas « attendre » quoi que ce soit de lui ni de personne. Pas plus pour mon conjoint, je ne peux pas l’obliger à m’apporter ce qui me manque ou prendre la direction que je souhaite, il est comme il est, j’ai changé, et nos directions s’éloignent l’une de l’autre sans qu’on puisse changer ça… alors retenir ça, c’est souffrir car retenir ce qui ne nous correspond plus c’est se mettre un boulet au pied et un poignard au coeur… J’ai fais ce tri dans ma tête pendant plusieurs heures et d’un coup, j’ai senti comme un voile se lever, comme une chaleur m’envahir le coeur, comme une énergie d’amour me parcourir : j’étais alignée ! Je savais enfin…

Êre aligné, cela passe par arrêter le contrôle des autres et aussi de soi, c’est arrêter de retenir ce qui s’en vient et s’en va, c’est accueillir ce qui est sur l’instant!!!

Quand vous n’êtes pas dans ce fonctionnement, vous avez mal, vous ne voyez plus rien, vous ne recevez plus de synchronicité car vous les refusez, et que vous retenez encore ce que vous devriez lâcher, et vous vous sentez de plus en plus perdu et déconnecté… déconnecté de vous, et de la source… que c’est dur !! Quand on ne se sent plus faire parti de ce tout, c’est presque comme si nous mourions…

Je sais et suis persuadée que le chemin de Fj est ce retour à la source, à vous, à ce qui doit être et vous représente au plus profond. On oublie tellement ce que c’est que d’être aligné qu’on se contente d’accepter ce que nous contrôlons par peur de perdre, par insécurité, par non envie de souffrir et de regarder là où ça fait mal. Mais la vie est un changement permanent, et on ne peut pas changer ça. Il est plus facile de suivre la vague que de nager à contre courant. Il y a quelques semaines, je vous aurais dit en lisant cette phrase : oui bah facile à dire avec vos phrases toutes faites, mais comment on fait hein ?… Bah j’ai compris, on arrête de lutter, on arrête de retenir, on laisse les choses prendre place et on danse avec…. Parfois je me rate encore, parfois je doute encore mais il y quelques grandes vérités que je tiens pour non modifiables même si on me dit le contraire…

Les avis contraires :

Ah oui…. le grand ennemi de celui qui doute.
Il faut savoir que votre foi va être mise à rude épreuve et dans bien des situations, que ça soit pour le chemin de FJ ou un autre. Dans le chemin de FJ ou pour mes choix personnels concernant mon couple j’ai entendu des choses contraires à celles que je pensais pour vraies et ou bonnes pour moi.

Pour les FJ : Non mais c’est juste passionnel, rien de plus… tu as eu un coup de foudre…il ne bougera pas, je ne vois pas comment… peut être que ce lien est réel mais bon, ça ne se voit pas…Il ne s’est rien passé, passe à autre chose…
Ou pour mon couple :  tu es certaine de prendre la bonne décision ? vous vous entendez si bien… ça doit pouvoir s’arranger… ne fais pas de bêtises que tu pourrais regretter, réfléchis bien avant de prendre cette décision… Vous allez tellement bien ensemble et j’en passe.

Je n’ai rien fais de mal, je n’ai pas trompé, je n’ai dis de mal sur personne mais, mes choix, mes ressentis ont reçu des objections comme un truc bateau du client devant son commercial, comme si je n’étais pas dans le bon chemin. Il faut comprendre que les réponses ne viennent jamais de l’extérieur, l’extérieur vous met à rude épreuve, l’extérieur ne veut pas voir le changement, l’extérieur vous fait douter. Seul vous, pouvez savoir ce qui est bon pour vous, seulement quand vous serez aligné à votre âme, pas en écoutant vos amis et vos voisins… Prenez ça comme des épreuves pour voir la solidité de votre foi, et restez centré à l’intérieur de votre être. Ce qui vient de votre âme vous pousse contre vents et marrées, c’est fort, c’est même viscéral, ce qui vient de l’extérieur n’apporte pas cette sensation, au mieux ça vous passe au dessus, au pire, ça vous refait douter…

Amis, soyez centré avec vous, écoutez-vous, et aimez-vous suffisamment pour croire en vos ressentis, et en vos envies profondes.

J’espère un jour être suffisamment libre et forte pour ne plus du tout douter de mes choix, ne serait-ce que deux secondes.

Reproduction :
Si vous souhaitez copier cet article, merci de ne pas le modifier et d’indiquer le lien du site copyright ©  https://monalteregomonamejumelle.wordpress.com/ 

Publicités